L’autohypnose contre les jambes sans repos : instructions importantes pour bien l’utiliser.

Bonjour,
Voici l’enregistrement audio complet de notre programme d’autohypnose spécial crampes et jambes sans repos.

Vous pouvez l’écouter quand vous voulez, et même le télécharger gratuitement. Mais avant cela, lisez attentivement les instructions importantes pour l’utiliser de façon optimale.

Sommaire :
1. Instructions préliminaires;
2. A propos des exercices de respiration en début d’enregistrement;
3. Écouter ou télécharger l’enregistrement;
4. A propos de la « petite bougie »;
5. Autres conseils pour utiliser au mieux l’autohypnose.

1. Instructions préliminaires.

Pour bénéficier du maximum d’effets positifs sur votre sommeil et pour diminuer vos impatiences, vous devez :

– prenez si possible un bon bain ou douche tiède avant de vous coucher;
– évitez l’ordinateur si possible une à deux heures avant d’aller dormir;
– éteignez le Wi-Fi;
– marchez, si vous le pouvez, au moins 20 à 30 minutes par jour;
– évitez les efforts avant d’aller au lit;
– vous pouvez aussi pratiquer facilement la « cohérence cardiaque », une technique de respiration consistant à respirer sur un rythme constant.

Cela favorise la détente et la santé cardiaque. Vous pouvez faire cet exercice une à trois fois par jour en suivant le rythme de cette vidéo :

(Attention, cette vidéo de cohérence cardiaque n’est pas l’autohypnose, mais elle y prépare. L’enregistrement d’autohypnose se trouve au paragraphe 3.)

2. A propos des exercices de respiration en début d’enregistrement.

– votre enregistrement commence par deux séries d’exercices de respiration. C’est très important. Pour commencer, vous serez invité à respirer très fort, à fond. Puis vous bloquez votre respiration pendant 7 secondes. Ensuite, vous expirez lentement, par la bouche, durant 8 secondes pour vider complètement l’air des poumons. Vous recommencer deux fois.

Ensuite, vous allez respirer par le nez, de façon uniforme, sur le rythme qui vous est donné, en sentant votre diaphragme qui descend pour inspirer, et qui remonte pour chasser l’air.

3. Écouter ou télécharger l’enregistrement

Autohypnose contre les jambes sans repos

par Jean-Marc Wilvers - MAGICRAMP

4. A propos de la « petite bougie ».

Il est important de vous concentrer sur cette « petite bougie » : c’est en fait votre « moi profond », qui va vous aider à voir plus clair dans votre vie, dans vos problèmes et dans vos décisions importantes à prendre.

Il est important de poser une question à votre « petite bougie ». Elle va vous répondre pour vous donner le meilleur conseil à votre situation. C’est en fait votre « moi profond » qui vous répond, sans stress ni pressions extérieures. Vous trouverez des solutions à de nombreux problèmes, que vous vous cachez parfois.

5. Autres conseils pour utiliser au mieux l’autohypnose

Durant combien de temps je dois pratiquer l’auto-hypnose ?

Il n’y a pas de durée minimum ou maximum. Les bienfaits de l’auto-hypnose sont généralement ressentis dès les premiers jours. Par la suite, ils continueront à vous détendre de plus en plus, et favoriseront votre sommeil.

Il est recommandé de pratiquer tous les soir en se couchant durant des mois ou des années. Si cela vous aide à mieux dormir, il n’y pas de raison d’arrêter.

Complémentarité avec le MAGICRAMP.

L’autohypnose est le complément idéal du MAGICRAMP :

– le MAGICRAMP neutralise l’électricité statique très nuisible à la santé, et élimine complètement les crampes nocturnes dans 90% des cas dès le premier jour, et les jambes sans repos dans 75% des cas dès le premier jour, et quasi 100% des cas en quelques jours ou quelques semaines avec le « PLAN B » gratuit.
– l’AUTOHYPNOSE vous aide à trouver un sommeil plus tranquille et profond. Et elle vous aide aussi et surtout à améliorer votre moral, et à éviter les anti-dépresseurs.

N’hésitez pas à partager cette page à vos amis qui dorment mal, ou qui sont stressés ou déprimés.

Pour rappel, voyez nos solutions :
– contre les crampes nocturnes;
– contre les jambes sans repos;
– contre les douleurs de croissance des enfants;
– contre les crampes anales (oui ça existe…);
– contre les douleurs menstruelles de la dysménorrhée.