Éliminez vos douleurs menstruelles (dysménorrhée) en 5 minutes!

AVERTISSEMENT : Ce site ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement médical. Seul, un médecin dans l’exercice de sa profession peut poser un diagnostic et prescrire un traitement médical.

crampes nocturnes Magicramp

Nous sommes heureux de vous présenter l’ INTIMI-D, le plus efficace et le moins cher des traitements de la dysménorrhée :

5

Il agit vraiment en 5 minutes

5

100% naturel

sans aucune contre-indication, ni effet secondaire.

5

Sans piles ni branchement électrique

5

Il n'émet aucun bruit

ni décharge électrique, ni vibration.

5

Ses effets durent environ 10 ans

soit un prix de revient de 8 euros par an.

5

Il n'a besoin d'aucun accessoire à remplacer

pas d’achat additionnel nécessaire.

5

Il ne casse pas après un ou deux ans...

ATTENTION :
L’INTIMI-D est efficace contre la dysménorrhée, la plus fréquente des douleurs menstruelles.
Contre l’endométriose, il n’est pas efficace.

Douleurs menstruelles :

Comment savoir si je souffre d’endométriose ou de dysménorrhée ?

9

L'endométriose

une endométriose est une inflammation de l’endomètre, la muqueuse tapissant la cavité interne. Elle peut provoquer des douleurs durant, mais aussi en dehors des règles, notamment en urinant, ou déféquant, ou lors des rapports sexuels.

9

La dysménorrhée

une dysménorrhée est une contraction involontaire du myomètre, le muscle de l’utérus, le plus puissant du corps féminin. Par ses contractions, il permet l’évacuation des règles ou l’expulsion du bébé à l’accouchement. Sa contraction prolongée provoque les douleurs menstruelles. La dysménorrhée survient uniquement durant la période des règles.
Douleurs menstruelles - intimi-d

Explication :

À la fin du cycle menstruel, la baisse des taux d’œstrogène et de progestérone sécrétés par les ovaires déclenchent les règles.

Le myomètre réagit en se contractant, ce qui facilite l’évacuation du sang, de l’œuf non fécondé et des muqueuses détachées.

Dans certains cas, chez environ une femme sur deux (surtout chez les adolescentes), cela peut provoquer un déséquilibre ionique du myomètre, c’est-à-dire un excès d’ions positifs et un manque d’ions négatifs, ce qui génère une source d’électricité statique. Cette électricité statique envoie des micro-signaux électriques ordonnant au myomètre de se contracter très fort, et il reste contracté. Cette contraction prolongée et permanente engendre une forte douleur : c’est la douleur menstruelle.

La solution efficace et naturelle : neutraliser l’électricité statique de l’utérus. C’est exactement ce que fait l’INTIMI-D…

L’INTIMI-D, la solution naturelle qui élimine les douleurs de la dysménorrhée en 5 minutes !

De quoi s’agit-il ?

L’intimi-D est un petit duvet antistatique qui se place dans la culotte dès les premières douleurs de règles (dysménorrhée). En 5 minutes, la douleur disparaît complètement.

Vous le garderez jour et nuit durant toute la période des règles (sauf pour prendre le bain, car il craint l’eau).

PAS DE BRUIT, PAS DE DÉCHARGES ÉLECTRIQUES, PAS DE VIBRATIONS !
QUE DU CONFORT ! QUE DU BONHEUR !

Et si vous avez encore la moindre douleur après 60 jours  d’essai, vous êtes intégralement remboursée !

Efficacité de l’INTIMI-D :

contre la dysménorrhée : les douleurs disparaissent en 5 minutes dans plus de 95% des cas, et ne réapparaissent pas durant toute la période des règles. Vous en serez enchantée. Pas de piles ni de branchement électrique, pas de décharges électriques ni de vibrations. Le confort total sans douleur ! Et si vous avez encore la moindre douleur après 5 minutes, vous êtes remboursée.

contre la dysménorrhée secondaire : les douleurs sont atténuées, mais ne disparaissent pas complètement. Vous serez quand même très satisfaite de cette diminution des douleurs de façon naturelle et sans effets secondaires.

contre la dysménorrhée  : les douleurs disparaissent en 5 minutes dans plus de 95% des cas, et ne réapparaissent pas durant toute la période des règles. Vous en serez enchantée. Pas de piles ni de branchement électrique, pas de décharges électriques ni de vibrations. Le confort total sans douleur ! Et si vous avez encore la moindre douleur après 5 minutes, vous êtes remboursée.

– contre  la dysménorrhée secondaire : les douleurs sont atténuées, mais ne disparaissent pas complètement. Vous serez quand même très satisfaite de cette diminution des douleurs de façon naturelle et sans effets secondaires.

– contre l’endométriose : les douleurs diminuent légèrement à moyennement, mais elles ne disparaissent pas complètement. Cette maladie ne guérit pas. : les douleurs diminuent légèrement à moyennement, mais elles ne disparaissent pas complètement. Cette maladie ne guérit pas.

Comment reconnaître :

9

Une dysménorrhée primaire (primitive)

La plus fréquente.

9

Une dysménorrhée secondaire

9

Une endométriose

Les dysménorrhées.

Les dysménorrhées sont des douleurs pelviennes survenant au moment des règles, voire les précéder de 1 à 3 jours. Le pic de la douleur est atteint généralement 24 heures après le début des règles. Ensuite, celle-ci s’atténue après 2 à 3 jours.

La douleur est ressentie comme une crampe constante, et elle peut parfois aussi irradier vers le dos ou les jambes. Elle peut aussi s’accompagner de céphalées, de nausées, de douleurs lombaires, de saignements menstruels abondants, d’une constipation ou d’une diarrhée. Ou plus rarement de vomissements.

9

La dysménorrhée primaire ou primitive (les plus fréquentes).

APPARITION : elle survient le plus souvent l’année suivant les premières règles.

CAUSES : la dysménorrhée primaire (la plus fréquente) n’est liée à aucun autre trouble gynécologique. Elle est uniquement dûe à des contractions utérines, provoquées par un excès d’électricité statique, due à un déséquilibre ionique (excès d’ions positifs).

Chez environ 10 à 15% des femmes atteintes de dysménorrhée primaire, ces crampes utérines sont tellement fortes qu’elles peuvent provoquer un évanouissement, ou entraîner une absence de l’école ou du travail.

TRAITEMENT : il suffit de neutraliser cette électricité statique avec l’INTIMI-D et les douleurs disparaissent en 5 minutes. Vous ferez ensuite un petit bilan ou une échographie pelvienne chez votre gynécologue afin de détecter toute autre anomalie éventuelle.

9

La dysménorrhée secondaire.

APPARITION : elle survient généralement plus tard, plutôt au début de l’âge adulte.

CAUSES : elle est également liée à un excès d’électricité statique, mais pas uniquement. Elle comprend généralement un peu d’endométriose ou d’adénomyose utérine (le tissu endométrial ectopique s’infiltre dans le myomètre et fait gonfler l’utérus), ou plus rarement de malformations congénitales ou l’utilisation d’un stérilet.

TRAITEMENT : la neutralisation de l’électricité statique avec l’INTIMI-D diminue les douleurs, mais ne les élimine généralement pas complètement. Le traitement sera complété par des mesures classiques indiquées par le gynécologue.

9

L'endométriose.

APPARITION : dès les première règles, au moment même des règles, et en plus pendant les rapports sexuels et au moment de déféquer et/ou d’uriner. Elle se caractérise par un débordement du tissu de la muqueuse utérine en dehors de l’utérus. Cela provoque une inflammation.

CAUSES : la cause est inconnue, et on ne sait pas comment la prévenir.

TRAITEMENT : il n’y a pas de remède, on peut seulement atténuer les symptômes par des médicaments, ou à partir d’un certain âge, on peut pratiquer l’ablation de l’utérus. L’INTIMI-D n’a aucun effet sur l’endométriose.