Qui sommes nous ?

Historique de nos activités depuis 1995

1995 : Jean-Marc WILVERS s’inspire des travaux du Dr Luigi GALVANI (18e siècle).

Il va créer alors des systèmes de neutralisation de l’électricité statique, à l’aide de fils de cuivre et d’un seau d’eau. Ensuite il va développer un duvet antistatique, appelé MAGICRAMP : ce sont les premiers utilisateurs qui lui ont suggéré ce nom, car ils trouvaient ses effets “magiques”. Le Magicramp est vraiment la solution la plus efficace et pratique à mettre ne place à la maison.

1998 : début de commercialisation “timide” en Belgique.

2008 : Jean-Marc WILVERS déménage vers le Brésil et commence à y développer la fabrication et distribution en Amérique latine.

Fin 2021 : Marc TELLER entre dans la société et commence le développement des activités en Europe.

2022 : Marc TELLER crée la société MAGICRAMP EUROPE SRL pour la fabrication et distribution pour l’Europe. Tandis que la société brésilienne va s’occuper de la commercialisation en Amérique Latine ainsi que le développement des nouveaux produits, la recherche scientifique et les études cliniques.

2023 : Nous sommes heureux d’annoncer le lancement de notre site Magicramp en allemand, ainsi que le début des ventes dans les pays germanophones !

Notre équipe

Jean-Marc Wilvers

  • Inventeur et développeur du Magicramp
  • Responsable des études cliniques et publications
  • Editeur responsable du site web
  • Réponds à vos appels 7 jours sur 7 entre 13 et 23h

Marc Teller

  • Responsable développement et sécurité du site web
  • Gérant de l’entreprise Magicramp Europe
  • Responsable des facturations et suivi financier
  • Réponds à vos messages sur le chat en ligne 7 jours sur 7 entre 13 et 23h

Études cliniques

Z

2010 :

tentatives de convaincre les médecins de réaliser une étude clinique : personne ne voulait, car il s’agissait d’un traitement non-médicamenteux des crampes. De plus, les crampes et les douleurs de croissance ne sont pas des maladies, mais elles sont qualifiées par la médecine de « symptômes bénins ».

Z

2017 :

une équipe de l’UNIFESP – Universidade Federal de São Paulo (Brésil), s’intéresse enfin à l’étude, à condition de pouvoir prouver les effets du MAGICRAMP sur des pathologies graves. Un test sur quelques personnes souffrant de SPP (Syndrome post-polio, une maladie très grave atteignant 25% des rescapés de la polio) s’est révélé très positif.

Z

2018 :

une première étude clinique en thermophotographie a été publiée (et présentée au Congrès National de Neurologie de São Paulo et au Congrès International des Maladies Rares de Boston), a démontré clairement que la diminution de la charge ionique, en neutralisant localement l’électricité statique des jambes, provoquait une augmentation de la température des membres inférieurs et diminuait fortement les sensations de froid aux pieds des personnes atteintes du S.P.P. – Syndrome post-poliomiélite.

Une deuxième étude a démontré des effets mitigés sur les douleurs musculaires diverses (crampes et autres) des mêmes personnes. Des études spécifiques sur les crampes et les jambes sans repos et douleurs de croissance sont nécessaires.

Z

2022 :

un des hôpitaux les plus réputés du Brésil en cancérologie accepte de réaliser une étude clinique sur les crampes (très fortes) des personnes durant ou après une chimiothérapie. Nous sommes très confiants dans les résultats qui seront obtenus. La suite dans quelques mois…